Devenir commissaire de course

Comment devenir commissaire de course ? La mission parfaite pour les passionnés

Devenir commissaire de course est un objectif tout à fait réalisable. Pour être au plus proche de l’action et se sentir utile dans l’organisation d’une compétition, être commissaire de course est la solution parfaite.
Cet article va vous partager les bases que tout commissaire doit connaître pour bien réaliser sa mission. En passant par les licences, les règles sur piste et de rallye, la discipline n’aura plus de secret pour vous.

Présent sur le bord du circuit, le commissaire de course est indispensable pour le bon déroulement d’une course. Il prévient les pilotes d’éventuels dangers en agitant un drapeau de différente couleur en fonction de la situation. En contact constant avec la direction de course, il est les yeux et les oreilles sur le terrain remontant la moindre anomalie.

C’est aussi une mission très sportive ! Il est chargé de récupérer les débris sur la piste s’ils présentent un danger pour les pilotes, de retirer les motos ou voitures sur la piste qui ne peuvent pas repartir… bref des après-midi très mouvementés.
Ils sont reconnaissables sur certaines compétitions avec des combinaisons orange pour rester voyant en toute situation et écarter tout danger avec les voitures ou motos passant à tout allure à côté d’eux. A noter qu’ils sont obligés de rester derrière les glissières le temps de la course pour qu’ils restent en sécurité.

La plupart du temps, ils sont dans un endroit clé du circuit, dans un virage trop serré, une ligne droite, une chicane, .. des endroits qui présentent des risques et où nous avons besoin de personne sur place pour surveiller le temps de la course.

Commissaire de course

Comment peut-on obtenir une licence de commissaire de course ?

Afin d’encadrer le poste de commissaire de piste, la FFSA (fédération française du sport automobile) propose des licences de commissaire pour intervenir sur différentes disciplines, en circuit, rallye, karting, .. Un grand nombre de ces licences sont valables uniquement pour les compétitions réalisées sur le territoire Français, il faut donc bien choisir la vôtre en fonction de vos besoins.

Avec ces différentes licences plusieurs missions s’offrent à vous. Car même si nous connaissons ceux au bord des pistes, il existe une multitude de postes différents le temps d’une compétition. 

Faite la promotion de votre événement dès maintenant !

Les différentes missions d'un commissaire de course :

Directeur de course :

Le directeur de course est le chef d’orchestre d’un événement. Il doit s’assurer du déroulement des épreuves selon le programme préalablement définis lors de l’organisation. Il s’agit d’une mission de la plus haute importante et demande une certaine rigueur pour proposer une compétition qui se déroule correctement.

Licenses FFSA :

  • ENDCST : Nationale Stagiaire Option Directeur de Course
  • ENDCT4X4 : Nationale Directeur de Course Trial 4X4
  • ENDCDR : Nationale Directeur de Course Drift
  • ENDCK : Nationale Directeur de Course Karting
  • EIDCK : Internationale Directeur de Course Karting
  • EIDCD : Internationale Directeur de Course Dragster
  • EIDCR : Internationale Directeur de Course Route Auto
  • EIDCCA : Internationale Directeur de Course Circuit Asphalte
  • EIDCCT : Internationale Directeur de Course Circuit Terre

Commissaire sportif :

Le commissaire sportif s’assure de la bonne application des règles de la compétition. Il fait gage d’autorité lors des contestations après une faute. Pour devenir commissaire sportif il faut absolument une bonne connaissance des réglementations sportives de la compétition dans laquelle il est engagé et savoir affirmer son autorité. 

Licenses FFSA :

  • ENCSST : Nationale Stagiaire Option Commissaire Sportif
  • ENJDR : Nationale Juge Drift
  • ENCSK : Nationale Commissaire Sportif Karting
  • EICSK : Internationale Commissaire Sportif Karting
  • EICS : Internationale Commissaire Sportif Auto

Commissaire technique :

Le commissaire technique à une responsabilité très importante pour une compétition automobile. Il a la lourde tâche de vérifier l’application des règles techniques d’une catégorie. Par exemple, en Rallye le groupe N1 ne doit pas dépasser 1 400 cm³, c’est au commissaire technique du respect de cette règle. Pour cela, il intervient au début, au milieu et à la fin des compétitions pour s’assurer que les voitures sont toujours conformes lors de l’épreuve. 

Licenses FFSA :

  • EICTST : Internationale Commissaire Technique Stagiaire Auto
  • EICTC : Internationale Commissaire Technique "C" Auto
  • EICTB : Internationale Commissaire Technique "B" Auto
  • EICTA : Internationale Commissaire Technique "A" Auto
  • EICTSTK : Internationale Commissaire Technique Stagiaire Karting
  • EICTCK : Internationale Commissaire Technique "C" Karting
  • EICTBK : Internationale Commissaire Technique "B" Karting
  • EICTAK : ​Internationale Commissaire Technique "A" Karting

Chronométreur :

Le chronométreur rapporte directement au directeur de course pour annoncer diverses étapes d’une compétition. Notamment le départ des coureurs, contrôler le temps des voitures, etc.. Dans certains cas de figure, il est au plus proche de l’action et est aidé des commissaires de piste pour avoir un œil sur toute la course. Il faut avoir un sens de l’observation, de la rigueur pour garantir une mise en musique parfaite de la compétition. 

Licenses FFSA :

  • ENCHST : Nationale Chronométreur Stagiaire
  • EICK : Internationale Chronométreur Karting
  • EICCR : Internationale Chronométreur "C" Route Auto
  • EICB : Internationale Chronométreur "B" Auto
  • EICA : Internationale Chronométreur "A" Auto

Tous ces postes nous confirment que sur une compétition il n’y a pas que des pilotes, mais aussi des membres de l’organisation et notamment les commissaires de piste. Ils permettent à ce que tout se déroule dans les règles de l’art de la compétition automobile pour notre plus grand plaisir.
Être un commissaire de piste est surtout une mission de passionné. Au plus proche de la piste, des pilotes et des voitures, il est au première loge d’un spectacle extraordinaire pour un amoureux de l’automobile. Tant d’avantages qui font que cette mission n’est pas un travail mais un réel aboutissement pour certains d’entre nous.

Commissaire de course

Peut-on devenir commissaire de course pour le karting ?

Comme nous l’avons vu précédemment, il existe plusieurs missions autour d’un circuit et chacune d’entre elles dispose d’une licence adéquate. Notamment pour le karting, nous avons une ligne spécifique pour cette discipline. Les règles restent semblables à une course de voiture, les proportions de la piste sont juste moindre. 

Si vous avez déjà des bases sur les courses automobiles, vous n’aurez pas de mal à vous introduire dans le monde du karting.

Laisser une réponse

Partager l'article

Facebook
Twitter
Pinterest
WhatsApp
Email

Nos partenaires :

S'inscrire à notre newsletter

© 2024 Forlaps

Paiement sécurisé