restaurer une voiture de collection

Restaurer une voiture de collection ? Comment faire ?

Restaurer une voiture de collection est une idée qui présente de nombreux avantages quand on veut devenir propriétaire de sa voiture ou pour faire une plus-value lors de la revente. Une certaine satisfaction remplit le cœur de la personne qui arrive à redonner vie à une voiture qui sera sienne mais pour éviter que votre projet de restauration vire au cauchemar il faut bien se préparer en amont. 

Dans cet article nous allons découvrir étape par étape les choses qu’il faut prévoir pour se lancer dans la restauration d’une voiture de collection. Bien-sûr, chaque restauration rencontre des problèmes uniques en fonction de la voiture qui est concernée, mais il est assez facile d’éviter certaines erreurs qui simplifieront la réalisation de ce projet.

Sommaire :

Avant de se lancer dans une restauration de voiture de collection

Pour commencer votre restauration il faut que vous soyez sûr du travail que cela représente. La première chose qu’il faut être sûr de pouvoir assumer, c’est le temps que l’on doit passer dessus pour que la restauration avance. Si vous travaillez à côté de votre restauration, vos week-ends pourront être occupés surtout si vous vous fixez un objectif de date à laquelle votre voiture sera terminée.
Mais il est tout à fait possible d’avancer lors de votre temps libre et tout en laissant de côté le stress que peut apporter le respect des délais. 

Un deuxième point important qui fait en sorte que votre projet soit viable, c’est le portefeuille que vous pouvez allouer à votre restauration. Avant de prendre la moindre décision il faut que vous soyez sûr du montant que vous pouvez investir pas seulement pour l’achat de votre voiture mais aussi les pièces de rechanges, les outils, etc..

S’organiser pour ne rien oublier

Maintenant que vous êtes bien sûr de vouloir entreprendre la rénovation d’une voiture de collection, il faut maintenant identifier tous les éléments qui vont se dresser devant vous. Chaque restauration possède ses propres obstacles mais il y a certaines choses qui sont inévitables dans le monde de la restauration.
Parmi ces éléments on retrouve le lieu où vous allez pouvoir stocker votre voiture, les outils spécifiques au démontage, les connaissances en mécanique, et bien plus.. mais pas d’inquiétude nous allons voir précisément toutes ces étapes en profondeur au fur et à mesure de cet article. 

Il existe de nombreux moyens pour restaurer une voiture de collection sans se perdre. La plus simple consiste à avoir un tableau avec des feutres et d’y noter les tâches que vous devez réaliser. Avec cette méthode vous pouvez anticiper l’achat de pièces, du temps qu’il vous faudra et surtout que vous gardiez les idées claires en ayant une ligne directrice de votre projet. 

Essayez de hiérarchiser au mieux les tâches avec l’ordre qui vous semble le plus logique. L’avantage du tableau est que vous pouvez effacer et réajuster ce que vous avez marqué en quelques secondes. 

Connaissances à avoir pour restaurer une voiture de collection

Les connaissances techniques sont un vrai frein pour les passionnés qui souhaitent restaurer une voiture de collection et pourtant ça ne devrait pas l’être ! De nos jours tout peut-être appris, de nombreuses personnes partagent des astuces et leur expérience autour de la restauration de voiture. 

Dans ce sens, j’aimerais vous conseiller la chaîne Garage, Bagnoles et Rock’n Roll qui depuis de nombreuses années partage du contenu autour de la restauration. Retrouvez de nombreuses vidéos de mécanique qui vous expliquent très très précisément comment remplacer telle ou telle pièce sur votre voiture. Il existe aussi des vidéos plus simples comme pour enlever les odeurs de son système de climatisation.

“On n’a pas besoin d’être un pro pour faire l’entretien et les réparations de sa voiture soi-même”

Garage Bagnoles et Rock’n Roll

Cette chaîne est un exemple parmi tant d’autres ! Très vite, vous pouvez comprendre le fonctionnement de nombreuses parties de votre voiture. 

Pour aller encore plus loin dans les connaissances techniques, je vous recommande de vous emparer de la Revue technique de la voiture que vous souhaitez acquérir. Dessus vous allez pouvoir y retrouver tous les éléments techniques qui composent votre voiture : procédures, couple de serrage, dimensions, etc… 

Certains modèles de voiture présentent également des pannes connues, qui arrivent régulièrement aux propriétaires. N’hésitez pas à contacter les personnes qui possèdent déjà le modèle que vous avez convoité, peut-être qu’ils ont des informations à vous donner concernant la fiabilité de certaines parties du modèle. Par exemple, certaines Porsche peuvent présenter des problèmes d’électronique au fil des années mais uniquement sur certaines années de production. Seules les personnes vraiment connaisseurs du modèle pourront vous avertir. 

Où restaurer une voiture de collection ?

Pour partir sur de bonnes bases pour restaurer une voiture de collection, il faut vous poser la question de l’endroit où vous souhaitez réaliser votre restauration. De plus si vous travaillez sur une voiture ancienne il faut privilégier les endroits pas trop humide pour garder une bonne conservation, surtout si elle reste plusieurs mois sans sortir. Faites en sorte que l’endroit soit éclairé correctement, ce serait dommage de faire des erreurs simplement parce que vous ne voyez pas ce que vous faites de vos mains. 

Votre garage peut suffire ! Mais si ce n’est pas le cas, il existe des garages/hangars que l’on peut louer pour faire une restauration. Si vous optez pour cette solution, prévoyez le prix de la location dans votre enveloppe globale.   

Trouver votre voiture à restaurer

Les choses sérieuses peuvent commencer. Il faut maintenant trouver la pièce principale pour la restauration, la voiture !

Là aussi il faut se poser les bonnes questions pour que vous puissiez travailler sur un modèle qui ne vous coûtera pas trop cher en travaux et surtout qui vous plaira une fois terminé.

Dans un premier temps, vérifiez si les pièces de rechange de la voiture que vous convoitez sont faciles à trouver. N’hésitez pas à vous rendre à une bourse d’échange pour trouver des pièces bien spécifiques pour votre voiture de collection. Si vous ne trouvez pas de pièce, très rapidement vous allez vous retrouver bloqué et votre rénovation tombera au point mort. Des solutions existent contre le manque de pièces comme l’impression 3D ou les usinages sur-mesure mais votre budget risque de s’envoler très rapidement ! 

Maintenant que vous êtes sûr du modèle que vous souhaitez, le temps de la recherche arrive. Plusieurs solutions s’offrent à vous, sur internet de nombreux sites proposent des annonces de voiture de collection d’occasion comme LeBonCoin, LVA-Auto ou encore Classic Number.

Il existe également des ventes aux enchères où certains modèles peuvent être trouvés en plus ou moins bon état, c’est une piste à ne pas écarter lors de vos recherches. 

Si toutefois vous êtes réticent à chercher votre voiture de collection via un particulier, de nombreux outils sont à votre disposition pour voir toutes les informations à propos d’une voiture, kilométrage, accidents, nombre de propriétaire, ..

Dans ces outils on peut retrouver Carvertical (payant pour les rapports complets) qui vous génère des rapports sur une voiture avec son numéro VIN. Il existe aussi HistoVec, créé par le gouvernement mais l’historique de la voiture se limite uniquement sur sa vie sur le sol français. Si la voiture a été importée depuis la Pologne vous ne connaîtriez rien de sa vie dans ce pays. 

L’outillage pour votre restauration

Pour restaurer une voiture de collection, les outils sont indispensables. Si on peut croire qu’avec quelques clés, de la WD40 et de la conviction on peut remettre en état sa voiture, la réalité est en fait bien différente.

Parmi les outils indispensables, on retrouve les chandelles qui permettent de surélever votre voiture pour travailler plus facilement en dessous. Peut-être que pendant votre rénovation vous serez amené à travailler sur votre moteur et il vous sera indispensable de pouvoir y accéder par le bas. Si vous utilisez des chandelles, sécurisez toujours vos arrières en démontant les roues et en les plaçant sous la voiture, ainsi même si vos chandelles lâchent sous le poids alors que vous êtes en train de bricoler, vous ne serez pas écrasé. La sécurité en mécanique est très importante, pensez à toutes les éventualités pour éviter de vous blesser.

 Dans votre boîte à outils vous allez avoir besoin de plusieurs outils pour mener à bien votre rénovation, je vous propose une liste non exhaustive d’ustensile qui vous aideront dans votre quotidien :

  • Clé à choc : La clé à choc permet d’utiliser de l’air comprimé pour enlever des écrous qui sont résistants.
  • Un cric : Idéal pour surélever votre voiture pour la placer sur chandelles.
  • Chalumeau : La chaleur de la flamme permettra de dilater les écrous grippés.
  • Clé dynamométrique : Cette clé bien spécifique vous permettra de serrer vos éléments avec le couple conseillé par le constructeur.
  • Extracteur : Un extracteur est un outil qui vous permet de tirer sur les éléments comme les moyeux, les poulies, etc.. 
  • Brosse métallique : La brosse est super importante pour dégager les endroits salies par le temps, la route, la rouille,.. 

N’hésitez pas à partager les outils qui vous semblent intéressants dans les commentaires de cet article. Ainsi tout le monde pourra connaître les ustensiles importants dans une restauration de voiture de collection. 

Diagnostiquer les réparations

Maintenant que vous êtes équipé pour restaurer une voiture de collection, et que vous l’avez enfin trouvée, il est temps de commencer le diagnostic des réparations. N’ayez pas peur de prendre du temps sur cette étape, le moindre petit détail peut annoncer des réparations à apporter. 

Commencez d’abord par la partie mécanique, moteur, train roulant, direction, état des amortisseurs etc.. Si la voiture peut rouler, essayez de distinguer des petits bruits qui peuvent être suspects. N’oubliez pas la partie faisceaux électrique de votre voiture, utilisez les clignotants, les lampes intérieurs, les phares, etc..

Ensuite, passez à la partie “esthétique”, observez l’état des sièges, du tableau de bord, état de la peinture, état des chromes.

Après toutes ces étapes de vérifications vous allez pouvoir dresser la liste des choses à faire sur le tableau blanc que nous avons évoqué tout à l’heure. Mettez en évidence les tâches les plus importantes de votre restauration par exemple : réparation moteur, traitement de la rouille,.. et listez les autres points qui peuvent être traités à la fin de votre restauration. 

Le démontage

Les choses sérieuses commencent pour votre restauration de voiture de collection ! L’heure du démontage a sonnée. Là aussi une organisation rigoureuse vous aidera à ne pas vous mélanger les pinceaux. On ne soupçonne pas la quantité de pièces qui peuvent s’entasser sur notre établi pour une seule petite réparation. Alors si pour la restauration de votre voiture de collection vous devez démonter une bonne partie des pièces je vous conseille de suivre la méthode suivante. 

Un bon moyen de garder à l’esprit la position de vos pièces est de faire acquisition de grand caisson en plastique et d’étiquettes. Les grandes caisses vous permettront de classer par grosse catégorie les pièces que vous avez démontées. Ensuite étiquetez les petits éléments à l’intérieur de ces caisses, par exemple : tige attache alternateur, goupille tige alternateur, .. dans la caisse “Alternateur”. 

Avec cette méthode vous ne pourrez jamais mélanger vos pièces si facilement ! De plus votre garage sera bien rangé et organisé, si vous travaillez dans le désordre ça va se ressentir tout le long de votre restauration et vous perdrez votre temps à retrouver vos éléments. 

Traiter la corrosion sur une voiture ancienne

Un autre frein qui empêche les passionnés de réaliser la restauration d’une voiture de collection est le traitement de la corrosion. Sur des modèles d’époque il est assez fréquent de faire face à la rouille surtout si depuis toutes ces années elle a mal été stockée, au fond d’un jardin, sous un arbre. 

Éliminer la corrosion

Il existe des moyens peu coûteux et très simples à mettre en place pour traiter la corrosion sur votre voiture. Dans un premier temps identifier tous les endroits où vous souhaitez travailler, puis munissez-vous d’une disqueuse avec un disque abrasif. Avec cet outil vous allez pouvoir poncer la surface du métal et y retirer la couche de rouille qui s’y est formée.
Cependant protégez-vous bien les voix respiratoires avec un masque, les yeux avec des lunettes et les mains avec des gants. Cette méthode est tout de même risquée, il est très nocif de respirer des particules de rouille.

Solution chimique contre la corrosion

Pour les plus petites pièces à traiter, il existe des solutions chimiques dans lesquelles vous immergez les éléments rouillés. On retrouve la méthode par électrolyse qui consiste à créer un bain d’une solution de soude dans lequel on fait passer du courant entre une cathode (morceau d’inox) et une anode (la pièce rouillée).  

Dans la lignée des éléments chimiques il existe des produits que l’on appelle convertisseur de rouille. Ce type de produit s’applique sur les pièces rouillées et qui stop la propagation de la corrosion. Il ne s’agit pas d’une solution définitive mais ces produits permettent de sauver une voiture. 

Protéger le métal de la corrosion

Maintenant que le métal que vous venez de traiter est sauvé, il vous reste plus qu’à le protéger pour éviter que la rouille ne revienne. Il existe des peintures qui isolent le métal de l’eau et qui rendent votre voiture totalement protégée de la corrosion, mais attention, pour que le pose soit parfaite il faut une bonne préparation. 

Découvrez dans ce guide les étapes pour réussir la protection de vos pièces. 

Faire un essai routier 

Avant de sonner la fin de votre restauration de voiture de collection, il est primordial de contrôler si vos réparations n’ont pas apporté de nouveau problème ou que tout simplement vous avez oublié quelque chose.

Lors de votre essai, vérifiez la direction, est ce que votre voiture tire droit lorsque vous lâchez le volant ? Ressentez-vous des vibrations dans la direction ? etc..

Ensuite tendez l’oreille, le moindre bruit suspect pourrait vous guider vers un problème à résoudre. Un bruit de roulement, un moteur qui tourne mal, un pneu qui vibre, un sifflement,.. chaque bruit pourra vous guider et ainsi vous pourrez fiabiliser davantage votre voiture de collection.

Laisser une réponse