L’histoire de la Ford Mustang

La Ford Mustang est l’une des voitures la plus emblématique dans l’histoire de l’automobile. Elle existe depuis 1964 et ne cesse de faire parler d’elle auprès des passionnés automobiles. Découvrons ensemble l’histoire de la Ford Mustang.



Les débuts de la Ford Mustang

Le 17 Avril 1964, Ford présente ce magnifique modèle lors de l’exposition universelle de New York pour redéfinir l’automobile.  En effet, les grosses américaines lourdes et peu puissantes ne plaisent plus, alors la Mustang va apporter un renouveau sur ces critères.  Tout de suite, la jeunesse américaine va s’accaparer le modèle du fait de son look original.

On parle ici de pony cars, un nouveau genre d’automobile qui sera créé pour la Mustang. Ces voitures sont plus accessibles financièrement, sportives et compactes que celles que nous avons pu connaître précédemment.

Depuis le début de l’histoire de la Ford Mustang, elle a vu passer sous son capot plusieurs types de motorisation. Dans sa gamme nous retrouvons des 4 cylindres en ligne, des 6 cylindres en ligne, des 6 cylindres en V 2,8L (V6) et des 8 cylindres en V de 4,3L ou 4,7L (V8). Ce large choix a permis à la Mustang de correspondre à de nombreux portefeuilles américains de l’époque.

Pour continuer sur les options, des déclinaisons pour la coupe de la voiture sont proposées en supplément. Disponible en coupé hardtop ou en cabriolet, ces options permettent de se différencier parmi les quelques modèles de l’époque, réel coup marketing, aujourd’hui ces finitions sont très recherchées.

Selon une légende, le nom du modèle proviendrait du mythique avion P-51 Mustang. Au final, en se référant au livre officiel de la Ford, il y est décrit que le nom provient bien de la race du cheval que nous pouvons apercevoir directement sur la calandre de la voiture.

Ford Mustang I (1964)

Ford Mustang 1964 | @Josh Roberie

Depuis son lancement, le premier modèle de la Mustang est vendu à plus de 3 000 000 d’exemplaires. Réel icône, ce modèle peut être aperçu dans de nombreux films comme Le Gendarme de Saint-Tropez ou Bullitt, elle est également appréciée par les personnalités comme Johnny Hallyday qui l’a conduite au Rallye Monte Carlo.

Dans la lignée des palmarès, la Mustang a toujours su se faire une place, elle fut 2e lors du Rallye Shell 4000 en 1966 et dans la catégorie tourisme du Tour de France automobile en 1964. Mais bien sûr en dehors de ces deux courses la pony car compte plus de 20 titres lors de compétition.

Shelby & Ford

En 1965 Ford propose à Carroll Shelby de dynamiser l’image sportive de la marque. Connu pour la mythique Cobra, Carroll va créer des Mustangs différentes en y ajoutant les moteurs les plus puissants que même Ford n’a jamais osé mettre dans ses voitures.
C’est alors que la Mustang GT350 est née. Elle accueille un V8 289ci de 271ch qui lui permet d’obtenir de très bonnes performances, mais il reste un souci, le chassis ! C’est pour cela que ces voitures seront pourvues d’un train avant rabaissé, de barres stabilisatrices ainsi qu’une ligne d’échappement avec des collecteurs spécifiques qui permettent d’obtenir plus de 300ch.
Grace à ces performances, Shelby à permit à Ford de triompher et d’obtenir des prix sur le circuit du Mans notamment. Il s’agit d’une grande étape dans l’histoire de la Ford Mustang qui l’a pousse tout de suite au statut d’icône automobile.

Sentant le côté sportif monter pour la Mustang, Ford propose en 1969 la Mustang Mach 1 poussant le modèle dans la catégorie des Muscle Car. Les plus gros changements sont surtout au niveau de la carrosserie avec l’arrivée de fausses prises d’air sur le capot ainsi qu’une lame en dessous du pare-choc avant.

 

Ford Mustang Mach 1 | @Meritt Thomas

Cela n’empêche que ce modèle accueille trois types de motorisation : V8 Windsor 5.8L, V8 Cleveland 5.8L, V8 6.4L et enfin CJ/CSJ V8 de 7L de cylindré.

Durant les années 80 à 90, Ford a réinventé la Mustang avec de nouveaux designs qui n’ont pas fait l’unanimité. Lors de cette période, la notoriété du modèle a chutée laissant place à une lignée de Mustang ne faisant plus rêver les amateurs d’automobile.

Mais c’est en 2005, que la Mustang revient avec un modèle phare qui signera la fin des modèles peu appréciés.

Un virage dans l’histoire de la Ford Mustang

Ford Mustang 5eme génération (2005)

 

Ford Mustang 5e génération | Michge, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Avec des lignes plus modernes qui rappellent le style des premières versions, la Ford Mustang 5eme génération annonce le retour de la muscle car sur le marché. Propulsée par un V6 4L de 210 ch pour les versions de base, elle a su rappeler les valeurs qu’elle dégageait, à savoir la sportivité, avec un V8 5,4L de 550 ch pour sa version la plus vitaminée.

Pour encore plus marquer le retour de la Mustang, Ford propose à la vente la Mustang Bullitt 2008. Mythique modèle conduit par Steve McQueen dans le film du même nom, elle rend hommage à celle qui a su mettre en valeur les performances, les courbes et la sonorité de la Mustang de 1968.

De nos jours, les passionnés continuent de rendre hommage à ce modèle mythique lors de différents événements. La dernière prouesse européenne réalisée est “1001 Mustang Parade”.
Le samedi 7 septembre 2019, plus de 1000 Mustang se sont rejointes au centre d’essai Ford à Lommel, permettant de battre le record du monde du nombre de Mustang réunies.

Aux État-unis, pays natal du modèle, des centaines d’événements se déroulent d’Ouest en Est faisant vibrer les valeurs des muscles-car et en particulier la Ford Mustang qui est la cible de collectionneurs et de passionnés.

Toutes ces anecdotes on fait l’histoire de la Ford Mustang et aujourd’hui elle reste un symbole de l’automobile. Le modèle 6ème génération permet d’ouvrir la clientèle de la pony-car partout dans le monde atteignant les 10 millions de modèles vendus.

Article précédent

Laisser une réponse